CEBL - Promotion
Actions: lb; msft
Fonds communs: ccm1201
OUTILS ET RENSEIGNEMENTS

Glossaire

A   B   C   D   E   F   G   H   I   J   K   L   M   N   O   P   Q   R   S   T   U   V   W   X   Y   Z  

Écart

Différence entre le cours acheteur et le cours vendeur d'un titre.

Échéance

Date à laquelle un emprunt, une obligation ou une débenture est exigible et doit être remboursé.

Effet de commerce

Titre d'emprunt à court terme (quelques jours à un an) négociable émis par des sociétés non financières.

Effet de levier

Effet des charges fixes tels que les intérêts sur titres d'emprunt et les dividendes privilégiés, sur le bénéfice par action ordinaire d'une société. Toute augmentation ou diminution du bénéfice avant les charges fixes se solde par un pourcentage amplifié d'augmentation ou de diminution du bénéfice par action ordinaire. L'effet de levier entre également en jeu lorsqu'on cherche à augmenter le rendement d'un placement à l'aide de capitaux empruntés, d'achats sur marge (voir compte sur marge) ou d'achat d'un produit pour lequel on exige en paiement qu'une fraction de la valeur des titres qu'ils visent, par exemple, des options, des droits de souscription ou des bons de souscription.

Élément d'actif incorporel

Élément d'actif qui n'a pas d'existence physique tel que l'achalandage, les brevets, les marque de commerce ou de fabrique et les droits d'auteur.

Élément sous-jacent

Titre financier ou marchandise faisant l'objet d'une option et que l'on peut acheter ou vendre en levant l'option.

Émetteur assujetti

En général, société qui a fait un appel public à l'épargne ou qui a des titres en circulation dans le public et qui est assujettie aux obligations d'information continue prévues par les Autorités canadiennes en matière de valeurs mobilières.

Émettre

Mettre en circulation une catégorie de titres.

Émission

Ensemble de titres d'une société d'une catégorie donnée qui font partie de son capital autorisé. Celle-ci n'est pas tenue d'émettre le nombre total de ses actions autorisées. On parle aussi d'émission ou de nouvelle émission (new issue) lorsqu'une société effectue un placement initial de titres (actions ou obligations). Le produit de l'émission peut servir à racheter des titres en circulation, à faire l'acquisition d'usines ou de matériel ou à alimenter le fonds de roulement. Les gouvernements font également des émissions de titres d'emprunt.

Émission d'obligations de premier rang ou prioritaire

Émission d'obligations de société qui constitue une charge prioritaire sur l'actif et les bénéfices de la société par rapport aux autres obligations, les obligations première hypothèque par exemple.

Émission d'obligations de second rang

Émission d'obligations de société garantie par des biens qui ont déjà été donnés en nantissement pour des émissions de titres d'emprunt de premier rang et qui, par conséquent, prend rang après ces créances prioritaires.

En compte

Signifie qu'une personne possède les titres figurant dans son compte. Ainsi, « avoir en compte » 100 BCE Inc., c'est posséder 100 actions ordinaires de BCE Inc.

Encaissable par anticipation

Caractéristique qui peut être intégrée à une émission de titres d'emprunt ou d'actions privilégiées et qui donne au porteur le droit d'en demander le remboursement à une date donnée, selon des modalités précises. Cette date serait préalable à la date d'échéance dans le cas d'une émission de titres d'emprunt.

Épargnant

Personne qui achète des titres en cherchant à prendre le moins de risques possibles, contrairement au spéculateur qui est prêt à prendre des risques calculés dans l'espoir de réaliser des gains supérieurs à la moyenne et au joueur qui prend encore plus de risques. Plus couramment, il s'agit des gens qui investissent de l'argent dans des produits de placement. On utilise généralement le terme investisseur pour désigner ceux qui ont des sommes importantes à placer ou les grandes sociétés, et le terme épargnant pour parler des particuliers.

Épuisement

Réduction de la quantité de ressources naturelles qui font partie de l'actif d'une entreprise par suite d'extraction ou de consommation. Comme les sociétés pétrolières, minières et gazières exploitent des biens qui ne peuvent être renouvelés, le montant inscrit au titre de l'épuisement correspond à la réduction de la quantité des ressources sur une période donnée. La comptabilisation de l'épuisement est semblable à celle de l'amortissement, comme cette dernière, elle n'a aucune incidence sur l'encaisse.

État de l'évolution de la situation financière

État financier portant sur les mouvements de trésorerie de la société d'un exercice à l'autre. Il lie les bilans de deux exercices successifs, donne un résumé des rentrées et sorties de fonds pendant cette période et explique les changements survenus dans le fonds de roulement (actif à court terme moins passif à court terme).

État des résultats

État financier où figurent les produits et les charges d'une société qui donnent lieu à un bénéfice ou à un déficit au cours d'un exercice donné.

État financier périodique

État financier portant sur une partie de l'exercice d'une société, état financier trimestriel par exemple.

États financiers consolidés

États financiers d'une société mère groupés avec ceux de ses filiales de façon à exposer la situation financière de l'ensemble de ces sociétés.

Ex-dividende

Qualificatif attribué à des actions dont le cours ne comprend pas le dividende. L'acheteur d'une action ex-dividende n'a pas droit au dividende déjà déclaré, c'est le vendeur qui le reçoit.

Ex-droits

Qualificatif attribué à des actions dont le cours ne comprend pas les droits. L'acheteur d'une action ex-droits ne peut se prévaloir des droits déjà déclarés.

Exécution par compensation ou par application

Opération que peut effectuer un courtier en valeurs mobilières lorsqu'il reçoit un ordre d'achat et un ordre de vente pour le même titre et au même cours. Dans ce cas, les deux ordres sont exécutés sans être mis à l'enchère et sans que cela n'influe sur les cours.

Exercer

Pour le détenteur d'une option d'achat, action d'acheter la valeur faisant l'objet de l'option ou l'élément sous-jacent. Pour le détenteur d'une option de vente, action de vendre la valeur faisant l'objet de l'option. N.B. : Le terme « lever » se rapporte exclusivement aux options, dans le cas d'un droit de souscription ou d'un bon de souscription, on utilise le verbe « exercer ».

Exercice

Période comptable d'une société d'une durée de un an. En raison de la nature de leurs activités, certaines sociétés choisissent un exercice qui ne correspond pas à l'année civile. Un exemple type est celui d'un grand magasin pour lequel la date du 31 décembre est beaucoup trop proche de la période fébrile des Fêtes et qui clôture son exercice le 31 janvier.