CEBL - Promotion
Actions: lb; msft
Fonds communs: ccm1201
OUTILS ET RENSEIGNEMENTS

Glossaire

A   B   C   D   E   F   G   H   I   J   K   L   M   N   O   P   Q   R   S   T   U   V   W   X   Y   Z  

Obligation

Titre d'emprunt par lequel l'émetteur promet de payer au porteur un certain montant d'intérêt pendant une période déterminée et de rembourser le prêt à l'échéance. Des biens sont généralement donnés en garantie de l'emprunt, à part pour les obligations des gouvernements, mais le terme est souvent utilisé pour désigner tout titre d'emprunt. Les obligations sont émises par des sociétés, des municipalités et les gouvernements provinciaux et fédéral. En cas de liquidation des éléments d'actif d'une société, les porteurs d'obligations prennent rang avant les actionnaires.

Obligation à court terme ou débenture à court terme

Obligation ou débenture qui arrive à échéance dans les trois ans.

Obligation à intérêt conditionnel

Obligation dont le capital est remboursé mais dont le paiement des intérêts dépend généralement des recettes réalisées par la société émettrice. Dans certains cas, l'intérêt est cumulatif et peut être réclamé par l'obligataire lorsque le titre arrive à échéance.

Obligation coupons détachés ou coupon zéro

En général, obligation de bonne qualité et au porteur qu'émet un gouvernement provincial ou le gouvernement fédéral et dont on a détaché certains coupons ou tous les coupons. Les coupons détachés et les obligations coupons détachés se négocient alors séparément, bien au-dessous du pair.

Obligation garantie par nantissement de titres

Obligation que la société émettrice garantit par la remise d'actions ou d'obligations de sociétés qu'elle contrôle, ou par la remise d'autres titres au fiduciaire.

Obligation hypothèque générale

Obligation garantie par une hypothèque générale sur les biens de la société émettrice, qui prend habituellement rang après une ou plusieurs autres obligations hypothécaires de la société.

Obligation ou débenture à échéance prorogeable

Obligation ou débenture émise avec une date d'échéance précise, mais donnant le droit au porteur de la conserver pendant un certain nombre d'années supplémentaires.

Obligation ou débenture à long terme

Obligation ou débenture dont l'échéance est à plus de 10 ans.

Obligation ou débenture à moyen terme

Obligation ou débenture dont l'échéance est de 3 à 10 ans.

Obligations échéant en série ou par tranches

Obligations ou débentures faisant partie d'une émission dont une certaine tranche vient à échéance chaque année. C'est un mode de financement populaire auprès des municipalités.

Observations

Lettre qu'une commission des valeurs mobilières envoie à une société qui a soumis un prospectus provisoire en vue d'une nouvelle émission de titres. Dans cette lettre, la commission pose les questions qu'elle juge nécessaires et recommande certains changements. Lorsque toutes les questions soulevées sont réglées, le prospectus définitif peut être déposé.

Offre

Prix le plus bas auquel quelqu'un est prêt à vendre une valeur; par opposition à demande ou cours acheteur, qui est le prix le plus haut auquel quelqu'un est prêt à acheter.

Offre ferme

La demande ferme est un engagement d'acheter à un prix donné une quantité déterminée de titres à un moment précis, et cet engagement ne peut être levé que par le vendeur. L'offre ferme est un engagement de vendre à un prix donné une quantité déterminée de titres à un moment précis, et cet engagement ne peut être levé que par l'acheteur.

Offre publique d'achat

Offre faite aux actionnaires d'une société de leur acheter un certain nombre d'actions comportant droit de vote qui, avec celles que l'initiateur de l'offre possède déjà, représenteront plus de 20 % du total des actions comportant droit de vote en circulation de la société visée. Dans le cas des sociétés constituées en vertu de la loi fédérale, le pourcentage nécessaire est de plus de 10 % des titres comportant droit de vote en circulation de la société visée.

Offre publique de rachat

Offre faite par un émetteur de racheter ses propres titres. Cette mesure est généralement prise lorsqu'une société a le sentiment que ses titres sont sous-évalués sur le marché.

Offre sans engagement

Demande ou offre faite sur un titre qui indique l'intérêt de l'acheteur (dans le cas d'une demande) ou du vendeur (dans le cas d'une offre), mais qui n'engage pas nécessairement l'acheteur ou le vendeur à acheter ou à vendre le titre à ce cours ou à ce moment-là.

Opération de couverture

Mesure de protection visant à réduire les risques de pertes inhérents à la fluctuation des cours.

Opération mixte

Dans le cadre des stratégies de négociation d'options et de contrats à terme, opération qui consiste à jouer sur les écarts de cours entre deux titres ou produits liés.

Opération mixte « horizontale »

Achat d'une option d'achat ou d'une option de vente et, simultanément, vente d'options du même type au même prix de levée mais comportant un mois d'échéance différent.

Option

Titre conférant à son titulaire le droit, mais non l'obligation, d'acheter ou de vendre le produit qui en fait l'objet (l'élément sous-jacent) à un prix et dans un délai fixé à l'avance. L'option de vente donne à son titulaire le droit de vendre l'élément sous-jacent, et l'option d'achat, le droit de l'acheter.

Option au jeu

Option dont le prix de levée est égal ou presque égal au cours de l'élément sous-jacent.

Option au milieu

Option dont le prix de levée est égal ou presque égal au cours de l'élément sous-jacent.

Option d'achat

Option qui donne à son détenteur le droit mais non l'obligation d'acheter une certaine quantité d'une action donnée à un prix et dans un délai fixé d'avance. L'investisseur qui achète une option d'achat s'attend généralement à une hausse des cours.

Option de vente

Option qui donne à son détenteur le droit mais non l'obligation de vendre une certaine quantité d'une action donnée à un prix et dans un délai fixé d'avance. L'investisseur qui achète une option de vente s'attend généralement à une baisse des cours.

Option en dedans

Une option d'achat est dite en dedans lorsque son prix de levée est inférieur au cours de l'élément sous-jacent. Une option de vente est dite en dedans lorsque son prix de levée est supérieur au cours de l'élément sous-jacent.

Option en dehors

Une option d'achat est dite en dehors si son prix de levée est supérieur au cours du marché de l'élément sous-jacent. Une option de vente est dite en dehors si son prix de levée est inférieur au cours du marché de l'élément sous-jacent.

Option en jeu

Une option d'achat est dite en dedans lorsque son prix de levée est inférieur au cours de l'élément sous-jacent. Une option de vente est dite en dedans lorsque son prix de levée est supérieur au cours de l'élément sous-jacent.

Option hors jeu

Une option d'achat est dite en dehors si son prix de levée est supérieur au cours du marché de l'élément sous-jacent. Une option de vente est dite en dehors si son prix de levée est inférieur au cours du marché de l'élément sous-jacent.

Ordre à cours limité

Ordre donné par un client d'acheter ou de vendre une valeur à un cours donné ou à un meilleur cours. Il correspond au prix le plus élevé qu'un acheteur est prêt à payer ou au prix le plus bas qu'un vendeur est prêt à accepter.

Ordre annulant un ordre existant, le modifiant ou lui substituant un

Autre ordre (AOE), ordre d'annuler ou de modifier un ordre existant.

Ordre au marché ou au mieux

Ordre d'achat ou de vente que le courtier doit exécuter immédiatement au meilleur cours possible.

Ordre d'achat stop et ordre de vente stop

Ordre d'achat ou de vente portant sur certains titres et ne pouvant être exécuté que lorsque le cours augmente ou diminue à un niveau stipulé. L'ordre de vente stop est un ordre de vendre lorsque le cours de l'action descend à un cours donné ou en deçà et sert à limiter une perte éventuelle. L'ordre d'achat stop est un ordre d'acheter lorsque le cours de l'action atteint un certain palier et sert à limiter la perte ou à protéger le profit d'un vendeur à découvert en cas de hausse de cours imprévue.

Ordre « exécuter sinon annuler »

Ordre de client qui stipule que dès qu'une partie peut être exécutée, le reste doit être annulé.

Ordre ouvert

Ordre d'acheter ou de vendre une valeur à un prix donné, qui reste valable tant qu'il n'est exécuté ou annulé par le client.

Ordre précisant le moment d'exécution

Ordre stipulant le moment où il peut être exécuté.

Ordre valable jour

Ordre d'achat ou de vente qui n'est valable que la journée où il est donné.

Ordre valable jusqu'à révocation (V.A.R.)

Ordre d'acheter ou de vendre une valeur à un prix donné, qui reste valable tant qu'il n'est exécuté ou annulé par le client.

Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobiliè (OCRCVM)

Association professionnelle nationale du marché des valeurs mobilières au Canada et organisme d'autoréglementation. L'OCRCVM représente environ 114 firmes membres et surveille leurs activités.

Organisme d'autoréglementation (OAR)

Organisme établissant une grande partie des règles importantes qui régissent les pratiques et les normes du commerce des valeurs mobilières. Font partie de ces organismes la Bourse de Montréal, le Vancouver Stock Exchange, l'Alberta Stock Exchange, le Toronto Stock Exchange et l'Association canadienne des courtiers en valeurs mobilières. De nombreuses tâches portant sur la conformité et la réglementation leur ont été déléguées par les autorités en matière de valeurs mobilières des provinces.

Organisme de placement collectif

On distingue trois types d'organismes de placement collectif regroupés dans deux catégories: 1) la société d'investissement à capital fixe (SICAV) et 2) le fonds commun de placement (FCP) et la société d'investissement à capital variable (SICAV). La SICAV est un organisme qui emploie son capital à l'achat de titres d'autres organismes. Les actions de ce type de sociétés peuvent se négocier sur une bourse et la structure de leur capital demeure relativement fixe. En revanche, le FCP et la SICAV sont des organismes d'investissement à capital variable qui emploient leur capital à l'achat de titres d'autres organismes mais dont les titres ne sont pas inscrits à la cote d'une bourse. Ils vendent leurs propres titres aux épargnants et rachètent leurs anciens. La structure de leur capital est variable; ils émettent généralement des titres au fur et à mesure que les gens en demandent. Ce qui les distingue, c'est que le fonds commun de placement est constitué en fiducie, il émet des parts, alors que la SICAV est constituée en société, elle émet des actions.